Pour beaucoup d’entre nous, dégager du temps pour pratiquer une activité sportive relève de l’exploit . Et d’ailleurs, le seul créneau disponible reste le matin. Par manque de temps ou par confort ou bien les deux, il est tout à fait possible de réaliser son sport le matin à jeun.
 
Je suis une adepte du sport à jeun.
La première chose que je fais lorsque je me lève, c’est m’hydrater au calme et au bout de 20 à 30 min, je commence mon activité sportive.
Entrainement à jeun : réveil musculaire pour les nuls !
 j
Je préfère pratiquer le matin par manque de temps (en fin de journée), par confort et avant tout, parce que cette séance sportive libère des endorphines qui me dynamisent tout le long de mes longues journées de travail. Et d’autre part, il m’est plus facile d’avoir le ventre vide plutôt que remplit. Si je n’ai pas suffisamment mangé la veille au soir, je prends une collation puis je démarre !
Je commence toujours par une mobilisation articulaire : étirement rapide de la chaîne dorsale et mobilisation de toutes les articulations afin qu’elles soient suffisamment lubrifiées pour éviter les blessures.
L’activité sportive matinale peut être similaire à n’importe quelle activité pratiquée dans la journée. Seuls les étirements finaux sont moins intenses car notre corps nous rappelle qu’il est réveillé depuis peu.
Attention,  le corps puisse immédiatement dans les réserves de sucres et de graisses. Si une fringale se déclare, il faut absolument s’alimenter et boire pour éviter que le corps trouve son carburant dans les muscles ! N’oubliez pas de prendre un solide petit-déjeuner à la fin de la séance sinon, gare à la méga fringale en fin de journée !
Dernier point concernant la perte de poids, aucune étude à ce jour n’a prouvé qu’on perd du poids en pratiquant le sport à jeun.