Comme vous le savez, j’ai décidé de changer ma façon de courir afin de m’éviter les blessures à répétition.
La première partie de cette modification progressive est ici : j‘ai décidé de m’alléger en running ! Part.1g
J’ai décidé de m’alléger en running ! Part.2
Préparation entraînement avec fausse corde à sauter
(crédit image zazzle.fr)

Dans ma préparation, j’ai intégré un nouveau matériel : la fausse corde à sauter !

Je n’ai pas suffisamment de place chez moi pour la vraie alors, j’ai définitivement opté pour la fausse.

J’en fais irrégulièrement depuis plus d’un an.
Dans la cadre de mon changement de foulée, je l’ai intégré définitivement à ma routine sportive : 2 à 3 fois par semaine, 10 à 30 min sous forme de Hiit.
Ses avantages :
– ne prend pas de place
– pas chère
– contribue à faire un ventre plat, tonifie les bras et le dos, affine les jambes et pulvérise la cellulite !
– améliore rapidement l’équilibre, l’endurance et le cardio (15mn = 30 mn jogging)
– pour les accrocs aux calories : 725 cal. dépensées en 1 heure (mais je vous mets au défi de tenir 1 heure …)
Comment débuter un programme Hiit avec la fausse corde à sauter ?
– prévoir une paire de chaussure de sport avec un excellent amorti
– commencez à mobiliser les articulations et les muscles de tout le corps
– s’aider d’un petit programme vidéo d’une dizaine de minutes (si c’est trop pour le coeur, arrêtez-vous avant !)
– s’entraîner progressivement et régulièrement sinon c’est l’échec assuré
Et la bonne nouvelle est que les progrès sont très rapides !

Quelle position adopter avec la fausse corde à sauter ?
– le corps doit être droit (la colonne vertébrale et la tête sont alignées, les yeux à l’horizontale)
– contracter impérativement les abdos (sinon c’est la blessure)
– les genoux et les coudes sont légèrement pliés
– vos poignets tournent la fausse corde à sauter (possibilité de rajouter des bracelets lestés)
– sauter sur la pointe des pieds
– à la fin, bien étirer les mollets et les jambes

Attention !
– par précaution, demander l’avis de votre médecin ou ostéopathe
– éviter ce sport si vous êtes en surpoids
– éviter si vous avez des problèmes de dos, d’articulations ou une hernie discale
– éviter si vous avez subit une opération (depuis moins d’un an)