La randonnée est une activité physique qui a fait de nombreux adeptes. Une pratique régulière permet d’ailleurs de profiter de tous les bienfaits sur la santé, le physique et le moral. Qu’est-ce qui différencie la randonnée avec la marche nordique et le trekking ? Comment trouver son rythme ?

Randonnée : quelle est la différence avec les autres disciplines ?

La marche nordique est très proche de la randonnée terrestre. Pourtant, ces disciplines sont différentes. Pratiquer de la marche nordique, c’est faire du ski dans un endroit où il n’y a pas de neige et sans les fameux « skis ». Le rythme est soutenu et la pratique fait travailler tout le corps grâce à l’utilisation des bâtons spécifiques. La randonnée pédestre est la plus courante. Tout le monde peut la pratiquer, peu importe les conditions physiques. Il suffit de trouver son rythme. Cette activité se déroule dans la nature, ce qui permet de s’éloigner des agitations de la ville et d’admirer les paysages à couper le souffle. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de s’équiper d’un bâton. Une paire de chaussures confortable et un sac à dos suffisent pour débuter. Par ailleurs, le circuit peut être personnalisé en fonction de vos attentes. Les itinéraires qui grimpent sont à privilégier si vous voulez augmenter la difficulté. Attention ! Pour votre sécurité, en cas de descente, il vaut mieux apporter une dragonne ou un bâton. Enfin, il y a le trekking qui désigne les randonnées pédestres en haute montagne. Pour plus d’informations, rendez-vous sur clubaltitude.fr.

Quels sont les bienfaits de la randonnée ?

La randonnée est un sport à privilégier si vous êtes un amoureux de la nature. En plein air, vous pourrez apprécier la beauté de la nature. Mais en même temps, c’est un bon moyen pour évacuer le stress accumulé dans la semaine et assurer une meilleure oxygénation du cerveau. Ce qui contribue au bien-être du sportif. Après la balade, il sera plus détendu. Si vous souffrez d’un surpoids ou d’une obésité, la randonnée peut accélérer la perte de poids, à condition de l’associer avec un régime adéquat. Les graisses se transformeront en muscle et vous brûlerez davantage des calories.

Par ailleurs, la randonnée renforce les articulations. La pratique peut donc vous aider à prévenir l’ostéoporose et les maladies articulaires. Si vous êtes atteint d’une arthrose, l’activité physique vous aidera à apaiser les douleurs et à maintenir la force musculaire. C’est un sport complet qui permet de prévenir les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. Il améliore également la tension artérielle et renforce le système immunitaire grâce aux phytocides, une molécule sécrétée par les plantes. La randonnée est aussi recommandée aux asthmatiques et aux personnes souffrant de bronchites chroniques.

Comment trouver le rythme qui vous correspond ?

En faisant de la randonnée, vous pouvez changer d’air et stimuler vos capacités cognitives. Pour pratiquer la marche dans les meilleures conditions, il faudrait trouver votre rythme pour déterminer à quelle heure partir et éviter de finir la nuit dans la forêt. Ainsi, vous n’aurez pas à improviser un bivouac. En moyenne, vous devez réaliser 2 à 3 kilomètres par heure si vous êtes un débutant. Mais la vitesse moyenne peut dépendre de nombreux paramètres. Tout d’abord, il n’est pas possible de marcher à la même allure sur différents terrains. Lors d’une montée, il est normal que le rythme ralentisse. La pente aura aussi un impact sur la vitesse de marche. Le type de terrain doit également être vérifié. La marche sera plus facile sur un sentier plat que sablonneuse ou enneigée. N’hésitez pas à jeter un œil aux conseils publiés par les randonneurs expérimentés pour déterminer la distance approximative que vous pourrez parcourir sur tel ou tel sentier.

Par ailleurs, il faut tenir compte des contraintes, car vous devez vous adapter à chaque situation. Des fois, vous aurez à traverser une rivière ou d’autres obstacles. Ce qui peut vous ralentir considérablement. Le poids de votre sac à dos aura aussi un impact sur votre performance. Donc, autant que possible, n’apportez que l’essentiel et limitez les temps de pause. Dans tous les cas, essayez de fixer un objectif réalisable.

Comment réussir sa première randonnée ?

Si vous êtes encore un débutant, il est très important de bien organiser votre sortie et de choisir un circuit facile. Au fur et à mesure, vous pourrez essayer des dénivelés différents. De même, déterminez à l’avance les différentes pauses et listez tout le matériel dont vous aurez besoin. Pensez aussi à vous équiper de bonnes chaussures de marche pour garantir une bonne adhérence et une bonne tenue de la cheville. Par ailleurs, la tenue doit être ample et anti-transpirante pour votre confort. Si vous avez un budget limité, achetez sur le marché de l’occasion. Enfin, consultez les prévisions météorologiques avant de partir et apportez votre crème solaire, vos lunettes solaires et votre casquette. Il faudrait également vous munir de barres protéinées et d’eau pour vous hydrater.